© Camomille Blend 2014-2015. Tous droits réservés / All rights reserved. Fourni par Blogger.

Featured Slider

Première revue de lecture japonaise depuis un moment! Aujourd'hui je viens vous parler d'un livre que ma maman m'a offert pour Noël dernier, et qui m'a beaucoup touchée.

Le Jardin Arc en ciel raconte l'histoire d'une rencontre entre deux femmes, Izumi, mère célibataire de 35 ans qui élève seule son fils Sôsuke depuis son divorce, et Chiyoko, une jeune lycéenne de 19 ans en terminale, au moment où Chiyoko s'apprête à mettre fin à ses jours sur le quai d'une gare. Elles font connaissance et, malgré leur écart d'âge, tombent rapidement follement amoureuses l'une de l'autre. Avec Sôsuke, elles fuient la ville pour partir s'installer dans la montagne japonaise, dans un petit village surnommé "Le Macchu Picchu" en raison de ses rizières en terrasse. Il paraît que c'est là qu'on voit le plus beau ciel étoilé du Japon. Elles habitent une vieille maison abandonnée qu'elles vont totalement retaper. Pour ajouter à leur bonheur, elles se rendent compte que Chiyoko est enceinte. Elle donnera naissance à la petite Takara, et, avec Sôsuke et Izumi, tous les quatre vont former la famille Takashima. Elles ouvriront une chambre d'hôtes au drapeau arc-en-ciel, pour accueillir tous types de voyageurs, quelles que soient leurs différences. Avec leur joie de vivre et leur amour, elles en feront un lieu magique, qui redonne du baume au cœur aux âmes abîmées.


En lisant le résumé, on sait tout de suite que c'est un livre atypique, surtout que le thème de l'homosexualité, homoparentalité et des familles recomposées est encore tabou au Japon... pays où le mariage et l'adoption par les couples de même sexe ne sont pas autorisés. Mais même si on a quelques exemples de rejet ou d'exclusion subis par le couple, le propos central n'est pas tellement militant, l'idée est plutôt de montrer que quelque soit le sexe des conjoints, c'est l'amour, le soutien mutuel qui comptent. Et tout le monde devrait le savoir! Au final, la famille Takashima ressemble à tant d'autres familles, avec ses joies, ses peines, ses moments de partage comme d'altercation! Le message est aussi de s'accepter et de réussir sa vie selon notre propre définition, peu importe le jugement parfois violent de la société. Et un tel message de tolérance est une véritable bouffée d'air frais!

L'originalité de ce livre c'est aussi que chacune de ses quatre parties est racontée par l'un des quatre membres de la famille Takashima: on commence avec Izumi, puis Chiyoko, puis Sôsuke, puis Takara. Mais ce n'est pas quatre fois la même histoire, il y a une progression chronologique normale mais chacun prend le relais, en quelque sorte, du précédent, livrant par là ses émotions et ses ressentis. Cela fait qu'on apprend à connaître tour à tour nos personnages principaux, d'un point de vue extérieur et intérieur à la fois. J'ai beaucoup aimé ce système narratif!

La psychologie des personnages est très développée et cela les rend terriblement humains et attachants. Ils ont tous les quatre des caractères bien définis: Izumi est plutôt réservée et timide, mais aimante et protectrice, Chiyoko est optimiste, spontanée mais parfois un peu trop perchée et impulsive. Sôsuke est adorable, c'est la gentilesse incarnée, mais il a tendance à s'oublier et à intérioriser, Takara la rebelle est joyeuse et drôle mais colérique et manque de confiance en elle... Ils sont tout en relief et tout un chacun peut se retrouver ou retrouver un ami ou un membre de sa famille en eux. La famille Takashima n'a pas un quotidien sans remous et conflits mais elle est pleine d'une vie incroyable et inextinguible, malgré les difficultés et défis que la vie met en travers de son chemin.

Enfin, Le Jardin Arc en ciel a une forte dimension contemplative, onirique et poétique. On suit l'évolution des saisons au fil du temps dans leur vieille maison: les mètres de neige en hiver, l'éveil de la nature au printemps, les après-midi dans les champs et la récolte du riz en été, les feuilles qui rougissent en automne... La nature est un personnage à part entière dans ce roman et on se surprend à ralentir la lecture pour mieux la contempler! Le style et la narration mettent aussi l'accent sur les petits détails qui font tout le charme d'une personne ou du quotidien. Tout cela fait sourire ou émeut tour à tour!

Même si j'ai moins apprécié la fin, elle servait le message du livre. J'ai fini cette lecture les larmes aux yeux, la gorge nouée, mais avec un formidable espoir et amour de la vie et de ce qu'elle peut nous apporter de plus beau, sans oublier les personnes qui simplement par leur présence et leur affection pour vous, ont ce pouvoir d'embellir votre vie, pouvant même aller jusqu'à vous sauver et changer complètement votre vie de manière positive.


Je vous laisse avec la constitution de la famille Takashima ci-dessus, à apprendre par coeur, à appliquer dans son propre quotidien et dans ses relations avec ses proches, et à relire quand ça va moins bien!

Le Jardin Arc en Ciel est un véritable bijou à lire absolument!

Avez-vous lu ce roman? Qu'en avez-vous pensé? 
Sinon, j'espère vous avoir donné envie de le découvrir!

Le Jardin Arc en Ciel - Ogawa Ito


Tadaaaam!

Et voilà, j'en avais rapidement parlé sur Twitter et Facebook, et comme vous l'avez peut être vu sur la nouvelle bannière en haut de la page, Camomille blend change de nom et devient Camomille et Sencha!



Cela fait quelques semaines que cela me trotte dans la tête... Depuis que j'ai ouvert ce blog il y a trois ans, en avril 2014, j'ai partagé un peu de tout avec vous, je me suis assez peu limitée dans le nombre de sujets abordés car énormément de choses m'intéressent... Mais depuis quelques mois je m'en lasse un peu, tandis que ma passion du Japon et des voyages (là bas ou ailleurs) continue à croître! J'ai constaté mon enthousiasme toujours aussi fort pour vous parler de ces deux thèmes, et les retours plus importants sur ce type d'article, par rapport au reste (revues de lecture, déco, écologie... des articles qui vous ont intéressés mais moins que les autres). Et si j'adore toujours autant mes blogs lifestyle préférés, je commençais à avoir envie d'autre chose pour ce blog! Peu à peu, l'idée de quitter le multi-thématique pour le spécialiser un peu plus a fait son chemin. Je me suis posé la question de le spécialiser uniquement dans le Japon, mais je n'habite pas là bas (et si j'arrivais à y aller tous les deux ans ce serait déjà super!) et n'avais pas envie non plus d'arrêter de vous parler de mes autres voyages et excursions en France ou ailleurs...

J'ai donc décidé de développer la partie Japon: des récits de mon voyage et des prochains à venir plus réguliers (car il m'en reste encore énormément à écrire, on a vu tellement de choses pendant ces 17 jours!) mais aussi, parce que là aussi, je m'y intéresse de plus en plus, des coups de cœur culturels, lifestyle... japonais  ou liés au Japon! J'avais déjà une catégorie "Autour du Japon" que j'ai envie d'encore plus exploiter.

Le deuxième pan de ce blog reste le même que depuis le début: des récits de voyage avec plein de photos et des petits conseils, le tout à ma sauce, dans la volonté de partager mes découvertes et mes ressentis, et les endroits que j'ai visités et aimés! On continuera donc le road trip en Ecosse, je vous parlerai de mes petites visites dans ma région et en France, j'ai aussi de nouveaux articles à faire sur Londres depuis mon weekend entre amis en octobre... bref il y aura de la matière!

Du coup, pourquoi "Camomille et Sencha"? Je n'avais pas envie de changer radicalement de nom car je ne change pas de blog, je resserre ma ligne éditoriale... j'aimais bien "Camomille blend" en référence à mon surnom, ma passion pour le thé (qui évoque aussi le thème du voyage) et le mélange de sujets évoqués sur le blog, mais justement, ça ne correspondait plus tout à fait! Alors j'ai gardé mon surnom et la référence au thé, mais j'ai changé la fin pour faire une référence au Japon, car le sencha est l'un des thés japonais les plus connus! Le nom change aussi sur les réseaux sociaux mais je garde les mêmes comptes partout, rien à faire de votre côté si vous me suivez là bas! Pour l'instant l'URL ne change pas mais ça viendra, je vous préviendrais mais il faut que je voie pour faire une redirection et je ne m'y connais pas beaucoup!

Changer tout cela après trois ans de blogging, c'est une prise de risque (mesurée cela dit, ça reste un loisir!) qui va peut être me faire perdre des lecteurs et des visites, mais je pense que ce changement devenait nécessaire! Je commençais à perdre la motivation au vu du peu de retours que j'avais et je ressentais un besoin de nouveau souffle, de renouveau. J'espère que ce nouveau virage ou plutôt cette spécialisation vous plaira, je suis désolée pour ceux qui préféraient les articles lifestyle et divers, mais j'ai plein de choses à vous raconter et à vous faire découvrir alors j'espère que vous resterez par ci! N'hésitez pas à me donner votre avis, vos suggestions, et vos souhaits!

A bientôt pour de nouveaux articles!


Evolution du blog!

Après notre visite de Glen Coe, nous passons par Fort William mais décidons de continuer en direction de l'ouest pour aller voir Glenfinnan, connu depuis un peu plus d'une dizaine d'années pour avoir été un lieu de tournage de Harry Potter! À un moment du film, le train Poudlard Express le traverse tandis que Harry et ses amis sont à son bord. Dans la réalité, il y a véritablement un train à vapeur qui l'emprunte, le Jacobite Steam Train, qui relie Fort William à Mallaig. J'aurais adoré le prendre mais manque de chance, son ouverture pour la saison était quelques jours après notre passage dans la région!

A côté du parking, il y a un petit centre d'accueil avec des informations touristiques et une petite boutique où vous trouverez des goodies Harry Potter et des souvenirs, ainsi qu'un espace de visite qui explique la rébellion Jacobite menée par le prince Charles Edward Stuart en 1745. Après un petit tour et l'achat de belles cartes postales, nous nous mettons en marche vers le viaduc pour le voir de plus près! Il m'a plutôt impressionnée, je ne le pensais pas si haut!

glenfinnan viaduct scotland uk highlands travel

Road trip en Écosse #7: Glenfinnan

Tout le monde a au moins déjà vu une photo du Pavillon d'Or (Kinkaku-Ji 金閣寺) de Kyoto. Même si le Japon ne vous a jamais particulièrement intéressé, c'est obligé! Probablement le temple le plus connu de l'archipel, et aussi le plus visité (même en évitant la haute saison comme nous en mai, difficile d'être tout seul, même si mes photos peuvent vous persuader du contraire), il n'en reste pas moins impressionnant de beauté et de raffinement. A la base, ce n'était pas un temple mais une villa appartenant à un clan, par la suite racheté par le shogun (seigneur médiéval) Yoshimitsu. A sa mort au XIVème siècle, la demeure a été transformée en temple zen conformément aux dernières volontés du propriétaire. Comme c'est souvent le cas pour le patrimoine bâti japonais, il a été reconstruit de nombreuses fois à travers le temps, ayant subi plusieurs incendies. Ce temple a la particularité d'être recouvert de feuilles d'or pur (oui, ce ne sont pas seulement des dorures!) et il resplendit au milieu de son jardin verdoyant.

kinkaku ji buddhist temple kyoto kansai japan asia

Kyoto - Kinkaku-Ji et Ryoan-Ji

Nouveau bilan de lecture! Seulement deux livres cette fois-ci, mais j'ai repris Le Nom du Vent que j'avais mis en pause car je trouvais le début un peu trop lent... Depuis j'ai bien avancé, c'est devenu un vrai coup de cœur et je l'ai bientôt fini... mais je vous en parlerai dans le prochain bilan! Pour l'instant, on va parler bande dessinée témoignage poignante et romance young adult! 

maus noss head books livres lecture reading camomilleblend

Lectures de janvier à mars

Prise d'une nostalgie assez régulièrement, vous savez déjà que je compte les jours jusqu'au prochain voyage au Japon. D'ailleurs, Céci en parlait dans très bien dans cet article!



Les sons du Japon

Pendant l'été 2013 je suis partie une semaine dans le sud de la Corse avec des amis, à Bonifacio (et autour, vers Porto Vecchio également)! Comme beaucoup, je suis vraiment tombée amoureuse de cette île (en fait ça a été la confirmation d'un premier coup de cœur pour la Corse l'année précédente en mai 2012, mais à Ajaccio - depuis, les superbes articles d'Alexandra sur son île n'arrangent rien) et si ces vacances ont été surtout placées sous le signe de la farniente, on s'est aussi un peu promenés et j'ai pu faire plein de photos. Je n'avais pas encore repris de blog à ce moment, je ne vous en ai donc jamais parlé, mais en revoyant mes photos j'ai été prise d'une envie de partager tout ça avec vous plutôt que de les laisser dormir dans mon disque dur externe! Et puis l'hiver commence à se faire long quand on arrive fin février, alors je vous propose de me suivre sous un radieux soleil méditerranéen, par une trentaine de degrés, en attendant que les beaux jours finissent par vraiment revenir!

Bonifacio est en deux parties: en bas, le port, abrité du large par un cap sur lequel se niche, dominant toute la baie, la vieille ville et ses remparts. Deux ambiances différentes mais qui se complètent plutôt bien et qui donnent un charme et un attrait touristique irrésistible à la ville la plus méridionale de l'île de beauté. Commençons par un petit tour sur le port où les petits bateaux de plaisance côtoient des yachts!

bonifacio port corse corsica été

Balade à Bonifacio

Nous y sommes: l'un des lieux les plus emblématiques de l’Écosse, des paysages qui à eux seuls sont une carte postale de la région septentrionale du Royaume-Uni... l'incroyable vallée de Glen Coe! J'avais tellement hâte d'en être là dans le récit de notre road trip, tant ça m'a coupé le souffle! Un instant de phase avec l'instant présent comme j'en ai rarement vécus.

Nous partons d'Oban en milieu de matinée et prenons la route par la côte, le long du Loch Linnhe qui mène jusqu'à Fort William. Au niveau de Ballachulish, nous tournons à droite, prenant la direction de l'est pour Glen Coe. Juste avant d'entrer dans la célèbre vallée nous nous arrêtons au Visitor Centre, qui se trouve au bord de la route, pour prendre quelques infos supplémentaires. Ce centre est plutôt cool: point d'info touristique, café, boutique, expositions sur les richesses naturelles et l'histoire de ce lieu (qui a été notamment le théâtre d'un massacre sanglant du clan MacDonald en 1692 mais aussi, plus réjouissant, de nombreux tournages de films dont Skyfall) le tout dans un bâtiment écologique! Nous faisons un petit tour à l'arrière du bâtiment, d'où nous pouvons apercevoir l'entrée de la vallée.



glen coe visitors centre highlands scotland united kingdom uk


Road Trip en Ecosse #6 - Glen Coe et le Loch Linnhe

Ça faisait depuis fin octobre que je n'avais pas écrit d'article en vrac... mes récits de voyage prennent du temps à être rédigés et le dernier Capharnaüm commençait à dater!


Dernières découvertes et inspirations


asakusa senso-ji tokyo japan

Tokyo - Le Senso-Ji et ses environs

Dans mon article sur mes projets 2017, je vous disais que j'aimerais davantage voyager en France. Hé oui, ce n'est parce qu'on travaille dans le tourisme réceptif et qu'on est passionné par le voyage qu'on a pour autant vu tous les points d'intérêt les plus connus de son propre pays... même si son pays est la première destination au monde! Il y a de nombreux endroits incontournables que je n'ai jamais visités en France, j'en dresse la liste ici, en ayant bien sûr pour but d'enfin les découvrir un jour!

 Photo: Josette Goyer

Wishlist voyage... en France!

Premier bilan lecture de l'année avec les deux dernières de 2016 et la toute première de 2017! Au menu: deux livres parfois assez durs mais traitant de sujet totalement différents sur le fond comme sur la forme, et un conte philosophique avec une belle leçon de vie!

parinoush saniee voile téhéran luis sepulveda chat mouette livres books lecture reading

Lectures de novembre à mi-janvier